COMMUNIQUE DE PRESSE

Véronique De Keyser, Eurodéputée belge

 

 

Hier le parlement a voté le rapport Iacolino  sur la  lutte contre «  Criminalité organisée, la corruption et le blanchiment de capitaux »

 Une bonne chose pouvons-nous affirmer. Sauf que tous ne seront pas égaux devant la Loi.

 En effet, une majorité du Parlement a rejeté l’amendement  qui prévoyait que la Banque du Vatican serait concernée, comme toutes les banques européennes.

 L’amendement 64 disait en effet ceci :

 «  invite les pays tiers, en particulier ceux qui sont membres du Conseil de l’Europe ou dont le territoire se trouve de toute manière sur le continent européen, à se doter de systèmes de lutte contre le blanchiment efficaces ; invite également la banque du Vatican à adhérer aux normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment et à s’y conformer pleinement ; invite les Etats membres et la Commission à suspendre toute relation avec la banque du  Vatican jusqu’à ce que celle-ci respecte ces normes»

 Suite au rejet de cet amendement, la Banque du Vatican ne sera donc pas concernée par les mesures préconisées dans le rapport.

 Une superbe victoire des lobbys religieux.